Le gouvernement Macron achète 17 millions d’euros de grenades

Le site Désarmons-les nous apprend que le jour même où Maxime s’est fait arraché sa main sur la ZAD, le ministère a validé une commande de grenades pour 17,5 millions d’euros. L’avis d’attribution a été validée le 22 mai, l’appel d’offres datant du 8 août 2017.

Ce contrat, qui porte sur les 4 ans à venir, est destiné à fournir des nouvelles munitions à la police et gendarmerie. Parmi ces munitions, on retrouve des grenades lacrymogènes, des lanceurs et munitions LBD mais aussi des grenades assourdissantes comme la GLI-F4 comme celles qui viennent de mutiler Maxime. Répartis en plusieurs lots, deux sociétés françaises (Alsetex et Nobel Sport) et une allemande (Rheinmetall Waffe Munition) ont remporté le marché.

Après les 14 000 grenades tirées à Notre-Dames des Landes, le business du maintien de l’ordre et de l’armement se porte donc à merveille et ce, malgré les nombreux blessés, le coût exorbitant de l’utilisation de ces munitions et des forces mobiles et la remise en cause de la dangerosité des grenades types GLI-F4 par l’IGPN et le Défenseur des droits.

Source :

Désarmons-les : https://desarmons.net/index.php/2018/05/25/le-jour-meme-ou-maxime-perd-sa-main-le-ministere-valide-une-commande-de-grenades-pour-175-millions-deuros/

Sur la dangerosité des grenades assourdissantes : https://liberation.checknews.fr/question/74891/est-il-vrai-que-la-grenade-gli-f4-qui-a-grievement-blesse-un-homme-le-22-mai-est-deconseillee-en-raison-de-sa-dangerosite

Avis d’attribution Centrale des marchés : https://centraledesmarches.com/marches-publics/Paris-cedex-08-SAELSI-Acquisition-de-grenades-et-de-moyens-de-propulsion-pour-les-besoins-de-la-Gendarmerie-et-Police-Nationales/3697370

Rapport public 2017 de la cour des comptes : https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/EzPublish/14-emploi-forces-mobiles-police-gendarmerie-Tome-1.pdf

 

Laisser un commentaire