« En guerre » de Stéphane Brizé

« En guerre » est le nouveau film de Stéphane Brizé. Après « La loi du marché », le réalisateur nous livre un nouveau film social, réaliste et engagé.

Synopsis :

Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. Accord bafoué, promesses non respectées, les 1100 salariés, emmenés par leur porte‑parole Laurent Amédéo, refusent cette décision brutale et vont tout tenter pour sauver leur emploi.

Critique :

Dés les premiers instants, « En guerre » met le spectateur sous tension avec une bande-son implacable et une manière de filmer en immersion qui donne cette impression de « vivre » la lutte avec les protagonistes de l’usine Perrin. Ce film est criant de vérité sur la situation d’une usine qui souhaite mettre là clé sous la porte alors qu’elle fait des profits avec toutes les composantes d’un combat social : guerres internes et stratégies de syndicats différents, rôle de l’État dans les négociations, mépris de la direction de l’usine, traitement médiatique… On pense bien sûr à ce qu’on pu vivre les salariés de PSA, de Goodyear, des GM&S et de Ford Blanquefort actuellement. On pense aussi aux films de Ken Loach et à Coup pour coup de Marin Karmitz. Vincent Lindon mais aussi Mélanie Rover et les autres acteurs incarnent magistralement leurs rôles. Seul bémol : « En guerre » est par moment (mais très peu) caricatural avec une fin un tant soit peu prévisible. Mais à l’heure où des entreprises sont menacées ainsi que les services publics, ce film agit comme un coup de matraque en pleine tronche. Il donne la rage.

Bande-annonce sur le site de l’American Cosmograph :

https://www.american-cosmograph.fr/en-guerre.html

Laisser un commentaire